Tweeter

Pourquoi codes-tu ?

Question difficile. J'ai l'impression de programmer depuis presque toujours, et les ordinateurs et l'informatique m'ont toujours fascinés. Probablement parce que je suis paresseux, et que l'idée d'être capable de se décharger d'une partie de son travail en demandant à un ordinateur de le faire est assez attractive.

Comment as-tu appris ?

Vers 12 ans je crois. Je suis tombé sur un livre sur GW-BASIC, mais je n'y arrivais pas. Du coup, je suis passé au livre d'à côté, qui expliquait la programmation de scripts BAT sous MS-DOS, et je me suis amusé à programmer de petits jeux en mode texte. Un peu plus tard, je suis revenu au BASIC (avec QBasic). Je me rappelle en particulier que j'avais programmé un "jeu" permettant de m'interroger sur les verbes irréguliers en allemand. Vers 16-17 ans, j'ai découvert Internet, puis IRC, et j'ai fait des scripts en TCL pour bots eggdrops.

À l'époque, c'était quand même très agréable de pouvoir facilement programmer des choses utiles. Les langages étaient conceptuellement simples, il n'y avait pas besoin de s'insérer dans un cadre de travail compliqué, etc.

Quel est ton langage préféré ?

Ruby, pour son élégance. C'est en l'apprenant que j'ai enfin compris l'intérêt de la programmation orientée objet.

Pourquoi chacun devrait-il apprendre à programmer ou être initié ?

"The programmer, like the poet, works only slightly removed from pure thought-stuff. He builds his castles in the air, from air, creating by exertion of the imagination. Few media of creation are so flexible, so easy to polish and rework, so readily capable of realizing grand conceptual structures." (Fred Brooks -- The Mythical Man-Month)

Programmer, c'est comme construire des chateaux de sable sans avoir besoin de sable, ou jouer aux legos sans notice. Ca permet de laisser libre court à son imagination et à sa créativité, presque sans contraintes, et de construire des mondes virtuels complexes.

Savoir programmer est aussi une des bases nécessaires pour comprendre en profondeur le monde d'aujourd'hui: il est probablement au moins aussi utile de savoir comment marche un moteur à essence, que d'avoir une idée du fonctionnement d'un système d'exploitation, ou d'Internet.