Tweeter

Audrey Neveu

Pourquoi codes-tu ?

Quand j'ai découvert le métier de développeur, je me suis dit "c'est cool ce job, on est payés pour jouer aux legos !" et je n'avais pas tout à fait tort :) Coder c'est créer, assembler, construire, en permanence; et comme avec les legos, il n'y a pas de limite à ce que nous pouvons réaliser, ce qui est plutôt magique ... C'est aussi un métier très exigeant puisqu'il faut continuellement se remettre en question et apprendre de nouvelles technos, mais personnellement ça me plait. Et enfin, ce qui est peut être le plus magique, c'est de savoir que l'on fait des applications qui vont faciliter, voir transformer la vie des gens ! Je pense qu'il y a peu de métier où l'on peut avoir un impact aussi fort sur autant de personne à la fois.

Comment as-tu appris ?

Ayant été mal conseillée au lycée, j'ai fais un choix d'orientation qui ne me convenait pas du tout et j'ai donc arrêté très vite les études. Je les ai reprises 7 ans plus tard via une formation pour adulte à l'AFPA de Rouen. Il y avait peu de cours et beaucoup de pratique, ce qui me convenait très bien. Les 5 mois de cours étaient suivis de 3 mois de stage, et c'est là que tout s'est vraiment joué puisque j'ai eu la chance de tomber sur un très bon maître de stage : Yann Petit, Jug leader du NormandyJug, qui m'a tout de suite mis en condition en me faisant travailler avec les bons frameworks.

Quel est ton langage préféré ?

Java. C'est le premier que l'on apprenait à l'AFPA et il m'a tout de suite semblé assez naturel. Mais je saisis toutes les opportunités pour découvrir d'autres langages et je dois dire que Python me plaît bien aussi :)

Pourquoi chacun devrait-il apprendre à programmer ou être initié ?

D'après Michel Serres, nous sommes en train de vivre la 3ème grande révolution dans l'histoire de l'humanité. Il y a d'abord eu le passage de l'oral à l'écrit, puis le passage de l'écrit à l'imprimé et aujourd'hui le passage de l'imprimé à l'écran. Je partage cette vision et je suis convaincue qu'il deviendra bientôt aussi handicapant de ne pas avoir quelques connaissances en informatique de base, et en programmation entre autre, que de ne pas savoir lire ou écrire. C'est pour moi indispensable pour évoluer dans un monde où le logiciel est de plus en plus présent, mais aussi pour pouvoir mieux comprendre les enjeux liés à nos données personnelles. Comment pouvons nous espérer que les non informaticiens prennent conscience de l'importance de ces enjeux s'ils n'ont pas conscience de tout ce qu'il est possible de faire grâce aux progrès de l'informatique ?